Le conte (audio) de l’Avent

Catherine, une enseignante de 4e année, a eu l’idée de préparer un calendrier de l’Avent pour faire patienter nos élèves avant le temps des Fêtes: un conte de Noël raconté par des membres du personnel non enseignant, de la direction ainsi que par quelques spécialistes de l’école.

« La fin de la liste des vilains », écrit par Valérie Fontaine et illustré par Mika, est divisé en 22 parties à être lues pendant les 22 premiers jours de décembre. On a d’abord enregistré la voix de chacune des personnes attitrées à une partie du texte. Les fichiers audio ont ensuite été partagés avec les titulaires qui font écouter quotidiennement un bout de l’histoire à leurs élèves. L’aventure vient de commencer et ces derniers sont déjà captivés par ce calendrier pour le moins original. Et s’ajoute à la hâte de connaître les péripéties des lutins, le plaisir de deviner qui lit à chaque jour. Belle idée!

En voici un extrait lu par votre humble serviteur.

Joyeuses Fêtes!

Robotique: vers un tournoi de sumo

Dans la classe de Mme Caroline, en 6e, les élèves ont la chance cette année de se partager 16 ensembles de robotique Mindstorm EV3 de Lego. C’est tout ce qu’il faut pour préparer un tournoi de Sumo en bonne et due forme.

Ils doivent d’abord se familiariser avec les kits de robotique et s’inspirer de robots existants (une multitude de vidéos sont présentées en lignes) pour dessiner leur plan. Sera-t-il plus haut? Plus large? Plus lourd? Plus rapide? Chacun y va de son hypothèse. Les élèves passeront à la construction puis à la programmation. En cours de projet, ils miseront sur les essais et les erreurs pour améliorer leur robot et éventuellement progresser dans un grand tournoi de Sumo.

Nous vous donnerons des nouvelles de cette aventure dans quelques mois. D’ici là… Que le meilleur gagne!

Capsules écologiques

Les élèves de la classe de Mme Carole, en 5e année, ont décidé d’améliorer le sort de notre planète à leur façon. Ils ont eux-mêmes produit une série de capsules écologiques. En équipes de deux, ils ont écrit, mis en scène, tourné et monté (iMovie) une vidéo qui explique un problème relié à notre environnement et qui surtout propose des solutions concrètes. Ils vous en apprendront et vous guideront, c’est certain.

En voici 3 exemples.

D’autres capsules à regarder ici.

Interland: déjouer les pièges du monde virtuel

Le monde virtuel est parsemé de pièges qui peuvent influencer notre identité numérique. Il est important que nos élèves puissent façonner la leur en toute connaissance de cause. C’est la raison pour laquelle Google a créé il y a quelque temps le monde d’Interland. Nous y sommes invité à jouer tout en apprenant à bien se comporter en ligne. Quatre mondes sont à visiter: «Ne tombe pas dans le panneau», «Réfléchis avant de partager», «Un secret, c’est sacré» ou «Être sympa? C’est cool!». Après leur formation sur la citoyenneté numérique, nos élèves de 5e année ont bien apprécié cette façon ludique de réviser des notions qui leur serviront longtemps.

Des projets encore bien vivants

Le bulletin Clic! vous présente régulièrement des projets originaux réalisés par nos élèves du primaire grâce aux TIC. Plusieurs de ces projets se répètent d’une année à l’autre, mais n’en demeurent pas moins intéressants. En voici quelques exemples réalisés dans les derniers mois.

En maternelle, nos plus jeunes ont eu l’occasion de manipuler les robots à la bouille sympathique Bee-Bot dans le but de se familiariser avec la notion de programmation.

De la 1re à la 6e année, tous les élèves ont passé du temps au laboratoire pour s’initier au codage grâce à Code Studio ou Scratch, tandis que dans les classes, plusieurs avaient l’opportunité d’en faire un peu plus avec Scratch en ligne ou l’application Scratch Jr installée sur leur iPad.

Notez que la dernière version de Scratch en ligne est maintenant accessible sur les tablettes.

En deuxième année, certains élèves ont dessiné une scène de cirque grâce à Tux Paint, d’autres ont illustré avec Word la charade qu’ils avaient présentée à Radio-Beaubois et quelques uns ont créé en équipe des courts métrages d’animation originaux afin d’illustrer un récit.

En 3e année, les élèves ont repris le projet des mangeoires pour oiseaux qu’ils réalisent à la Fabrique Beaubois.

En 4e année, les outils de base du dessin offerts par Paint ont permis aux élèves de dessiner la traditionnelle seigneurie de la Nouvelle-France. Quelques classes ont aussi réalisé des présentations vidéos sur des pays grâce à la technologie de l’écran vert et iMovie.

Notez que la dernière version d’iMovie offre maintenant la possibilité de travailler avec un écran vert (ou bleu). Enfin!

Et bien sûr, on continue de préparer graduellement nos élèves à devenir de bons citoyens numériques de la 3e à la 6e année. Voyez comment ici.

N’hésitez pas à en découvrir encore plus en lisant les plus récents articles ou en visitant les pages de Clic!

Une dictée à son propre rythme

Les dictées au primaire demeureront encore longtemps des exercices utiles dans les apprentissages des élèves. Cependant, lues de façon traditionnelle, c’est-à-dire à tous en même temps, elles peuvent trop souvent être source d’irritants et même parfois inéquitables.

La présence de tablettes dans la classe apporte une solution pas mal intéressante à ce problème: la dictée à son propre rythme.

L’enseignant ou l’enseignante enregistre d’abord la dictée sur sa tablette à l’aide d’applications telles que QuickVoice Recorder ou Dictaphone (en passant, sur le iPhone il y a un dictaphone déjà installé, ça peut très bien servir). Le fichier audio est ensuite exporté vers le serveur en ligne de son choix, Google Drive par exemple. Le lien vers le fichier audio de la dictée est finalement partagé avec les élèves via un code QR généré par QR Code Generetor, l’application Qrafter ou tout autre générateur.

Munis de leurs écouteurs, les élèves ont accès à leur dictée qu’ils peuvent écrire enfin à leur propre rythme.

Essayez-le!

Radio-Beaubois, depuis 10 ans

Les élèves du secteur préscolaire et du primaire de notre école ont participé pour une 10e fois au grand projet collectif qu’est Radio-Beaubois. Ils ont raconté des histoires, partagé des créations, raconté les dernières nouvelles, le tout ponctué de publicités fort originales.

Radio-Beaubois, notre radio, pour vous, depuis 10 ans!

Écoutez nos plus récentes émissions ici.