Des projets encore bien vivants

Le bulletin Clic! vous présente régulièrement des projets originaux réalisés par nos élèves du primaire grâce aux TIC. Plusieurs de ces projets se répètent d’une année à l’autre, mais n’en demeurent pas moins intéressants. En voici quelques exemples réalisés dans les derniers mois.

En maternelle, nos plus jeunes ont eu l’occasion de manipuler les robots à la bouille sympathique Bee-Bot dans le but de se familiariser avec la notion de programmation.

De la 1re à la 6e année, tous les élèves ont passé du temps au laboratoire pour s’initier au codage grâce à Code Studio ou Scratch, tandis que dans les classes, plusieurs avaient l’opportunité d’en faire un peu plus avec Scratch en ligne ou l’application Scratch Jr installée sur leur iPad.

Notez que la dernière version de Scratch en ligne est maintenant accessible sur les tablettes.

En deuxième année, certains élèves ont dessiné une scène de cirque grâce à Tux Paint, d’autres ont illustré avec Word la charade qu’ils avaient présentée à Radio-Beaubois et quelques uns ont créé en équipe des courts métrages d’animation originaux afin d’illustrer un récit.

En 3e année, les élèves ont repris le projet des mangeoires pour oiseaux qu’ils réalisent à la Fabrique Beaubois.

En 4e année, les outils de base du dessin offerts par Paint ont permis aux élèves de dessiner la traditionnelle seigneurie de la Nouvelle-France. Quelques classes ont aussi réalisé des présentations vidéos sur des pays grâce à la technologie de l’écran vert et iMovie.

Notez que la dernière version d’iMovie offre maintenant la possibilité de travailler avec un écran vert (ou bleu). Enfin!

Et bien sûr, on continue de préparer graduellement nos élèves à devenir de bons citoyens numériques de la 3e à la 6e année. Voyez comment ici.

N’hésitez pas à en découvrir encore plus en lisant les plus récents articles ou en visitant les pages de Clic!

Publicités

Une dictée à son propre rythme

Les dictées au primaire demeureront encore longtemps des exercices utiles dans les apprentissages des élèves. Cependant, lues de façon traditionnelle, c’est-à-dire à tous en même temps, elles peuvent trop souvent être source d’irritants et même parfois inéquitables.

La présence de tablettes dans la classe apporte une solution pas mal intéressante à ce problème: la dictée à son propre rythme.

L’enseignant ou l’enseignante enregistre d’abord la dictée sur sa tablette à l’aide d’applications telles que QuickVoice Recorder ou Dictaphone (en passant, sur le iPhone il y a un dictaphone déjà installé, ça peut très bien servir). Le fichier audio est ensuite exporté vers le serveur en ligne de son choix, Google Drive par exemple. Le lien vers le fichier audio de la dictée est finalement partagé avec les élèves via un code QR généré par QR Code Generetor, l’application Qrafter ou tout autre générateur.

Munis de leurs écouteurs, les élèves ont accès à leur dictée qu’ils peuvent écrire enfin à leur propre rythme.

Essayez-le!

Radio-Beaubois, depuis 10 ans

Les élèves du secteur préscolaire et du primaire de notre école ont participé pour une 10e fois au grand projet collectif qu’est Radio-Beaubois. Ils ont raconté des histoires, partagé des créations, raconté les dernières nouvelles, le tout ponctué de publicités fort originales.

Radio-Beaubois, notre radio, pour vous, depuis 10 ans!

Écoutez nos plus récentes émissions ici.

Ne plus perdre au Tic-Tac-Toe

Les élèves d’une de nos classes de 5e année se sont lancés dans un projet alliant le jeu, les mathématiques et la pensée informatique: documenter en équipe les stratégies de jeu du Tic-Tac-Toe afin d’améliorer ses chances de gagner. L’activité existe déjà au secondaire grâce à notre dévoué enseignant d’informatique, M. Adam Desjardins, mais elle a été adaptée et «débranchée» par l’enseignante de ces élèves curieux et un peu compétitifs, Mme Josée de Grand’Maison.

Et pour enrober le projet, quoi de mieux que de fabriquer ses propres pièces de jeu pour mettre en pratique les nouvelles stratégies acquises. Grâce au dessin vectoriel et aux outils de la Fabrique Beaubois, c’est chose faite!

Slam en direct

Dans le cadre de leur cours de français, les élèves de 6e année de la classe de Mme Raymonde ont eu à préparer un poème et à le déclamer de manière rythmée. Ils ont créé un slam.

Plutôt que de présenter les créations simplement devant les autres élèves de la classe comme d’habitude, ils ont trouvé une façon plus originale et signifiante de le faire. Ils ont préparé une émission spéciale diffusée en direct sur le web grâce aux installations de Radio-Beaubois. Les parents, les élèves des autres classes et les contacts Twitter de votre humble serviteur ont été invités à écouter en direct les œuvres de ces poètes en herbe.

Une sympathique expérience que vous pouvez réentendre quand bon vous semble ici:

1re partie

2e partie

Suggestions d’applications pour scientifiques en herbe

Nous vous proposons ici quelques applications gratuites et en français pour iPad qui permettront à vos élèves du primaire de découvrir plusieurs aspects fascinants des sciences.

D’abord pour les jeunes du 1er cycle, les concepteurs de MarcoPolo Learning ont rendu disponibles 3 applications qui leur permettront de découvrir les mondes de la météo, des océans et de l’Arctique. Grâce à une découverte autonome, ils proposent aux enfants d’apprendre en explorant et en créant.

Pour les élèves du 2e ou du 3e cycle, nous vous invitons à découvrir une application qui leur permettra de s’initier aux circuits électriques: l’électricité facilement. Notez qu’on y trouve un espace  pour permettre aux futurs ingénieurs de créer leurs propres circuits.

Pour les plus vieux, 3e cycle et secondaire, nous vous recommandons deux applications pas mal intéressantes. D’abord iNaturalist, conçue par National Geographic et California Academy of Sciences, qui vous permet de compiler vos observations de la nature, vous aide à les identifier et vous donne accès à une communauté de partage. Une autre application pratique pour les cours de sciences, c’est Science Journal, un carnet scientifique numérique gratuit proposé par Google dans lequel vous pouvez conserver vos notes, photos et observations. Il vous permet aussi d’utilisez les capteurs de votre iPhone ou iPad pour mesurer et illustrer des phénomènes tels que la lumière, le son et les mouvements.

Expérimentalement vôtre!

Participer à une mission spatiale grâce à «Parlons sciences»

Les élèves de la classe de Mme Josée se sont lancés cette année dans un aventure tout à fait unique: ils participent, à leur mesure bien entendu, à la mission spatiale de notre nouvel astronaute québécois. C’est un projet de l’Agence spatiale canadienne (ASC) qui collabore avec Parlons sciences pour faire participer des classes de partout au Canada à la mission de David Saint-Jacques.

Ils se sont d’abord préparés en créant pour la classe des diaporamas présentant différents astronautes de plusieurs pays, tout en se renseignant sur les apports canadiens à la recherche spatiale. En ce moment, et il le feront pendant plusieurs semaines, ils collectent des données sur leur environnement de classe (température, qualité de l’air) pour les comparer à celles qui prévalent dans la station spatiale orbitale et ils s’initient à la programmation avec Micro:bit. Ils ont même «tweeté» leurs bons vœux avant le départ de notre astronaute préféré pour l’espace.

Certains élèves de la classe en ajoutent en participant au concours «Auteurs créatifs recherchés» lancé par David Saint-Jacques lui-même. Si jamais leur histoire était choisie, elle pourrait être lue par l’astronaute québécois depuis la station spatiale!

Bravo!